Renommée  nationale et internationale
         
4 étoiles au Guide de la voyance d'Anne Placier 2009 ****


Sélection des voyants 2009



         Clairvoyance et reliance,            la voyance du XXIème siècle


                                               



Guidance et reliance

 Un rendez-vous avec soi-même ...
L'Art d'antan et de demain
Quand les temps se rejoignent
Pour parler l'Homme Debout,
Prononcer son mot de Naissance,
Sa promesse d'incarnation.

Un moment unique


                                                     

" Tenir l'infini dans la paume de la main et l'éternité dans une heure"  W.Blake.          


Avec la mise en service des terminaux électroniques, puis des paiements en ligne et des appels surtaxés,  l’activité dite de "divination" (dans laquelle je ne m'inscris pas, vous comprendrez comment et pourquoi au fil de ce site) a  pris, dès les années 1990, un  essor incomparable en terme de chiffre d'affaires, déployant un marché hétéroclite et fourre-tout, douteux à souhait. On peut y chiner comme aux Puces ou traquer le discount: il y en a pour tous les goûts, à tous les prix car la vile voyance "en toc" et "à la petite semaine", valorisée en tête de gondole, fait recette.

Dire que cette tradition dont la pratique était réservée aux Sages et aux Initiés remonte aux premiers âges de l'humanité ! ...

Malencontreusement tombé dans le monde profane à la fin du XIXème siècle, quand il ressuscitait à peine du brûlot de la sorcellerie sous l'Inquisition, voilà que cet Art est ravalé de nos jours au rang de vil commerce.  Peut-être sera-ce la plus efficace façon de l'éradiquer ou de la contrôler ce qui  au demeurant revient au même.

N'oubliez pas. Parce que cette pratique (ce n'est pas un métier !) n’est soumise, en France,  à aucune réglementation, ne peut se référer du moindre diplôme,  s'appuyer sur aucune structure ou association légitimes à en garantir qualité et sérieux, la porte est grande ouverte aux abus de toutes sortes. 

                   Néanmoins, les personnes "clairvoyantes" existent bel et bien.

Elles étaient bien rares déjà, se font et se feront plus rares encore désormais, quasi "confidentielles," à l'instar de ces êtres qu'il faut chercher quand, étrangement ils ont toujours été là. Vous ne les trouverez pas sous le feu des projecteurs, sur une chaîne de télévision ou de radiophonie, à la une des magazines, encore moins, vous vous doutez bien, dans la braderie toilée d' Internet. 

Pour les rencontrer, soyez sérieux, "inspirés", sagaces autant qu’elles sont discrètes, passionnées, dévouées, entières, exigentes et modestes, parce qu' investies corps et âme dans l’expression d’un talent qui, finalement, appartient à TOUS.

Pour ma part, titulaire d’une maîtrise de Lettres, passionnée de littérature, de poésie et de linguistique, j’enseigne dès l’âge de 21 ans. C’est au cours de ma 29ème année que réapparaissent régulièrement les manifestations d’une médiumnité qui se fait si flagrante, si envahissante au quotidien qu’elle deviendra mon "activité" deux ans plus tard, en 1983, exercée tout d'abord, et comme il en était l'usage à cette époque, sous le pseudonyme "Natacha de Nancy".

Petit à petit, année après année, esquivant toute valorisation publicitaire ou médiatique, ce ne fut plus de Nancy ou de Meurthe et Moselle que vous vîntent à mon cabinet mais aussi des Vosges, de Metz et de Strasbourg. Et puis, voilà que le "bouche à oreille" a promené mon nom jusqu'à Paris et toutes les grandes villes de France, telles que Marseille, Montpellier, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Lille, Nantes et Rennes, mais aussi au-delà des frontières françaises, me faisant (virtuellement) voyager de la Suisse au Luxembourg, de Belgique jusqu'en Autriche, en Angleterre et en Ecosse, d'Espagne jusqu'en Chine ou encore à Boston, New-York, Dallas, San Francisco, Los Angeles : INCROYABLE !  Les entretiens se déroulèrent dès lors par téléphone, quand, initialement, je ne pensais guère que cela soit possible !

Vingt-cinq ans plus tard, après une vie aussi "hors norme" que discrète, j'entendis , en publiant ce site "fait maison" en décembre 2008, me faire porte-parole du précieux potentiel que recèle cette capacité psychique qu'est la CLAIRVOYANCE, ouvrant une nouvelle page et d'autres horizons sur une émergence encore méconnue de certains, décriée d'un côté, stigmatisée  d'un autre, vandalisée aujourd'hui par une multitude de pâles imitateurs et d'empruntés faussaires, et néanmoins,  à travers les âges, demeure et demeurera indissociable de l’aventure humaine et témoin de son temps.

Parce que vous m'avez rencontrée, remarquée, encouragée à moult reprises et saluée pour vibrer à un diapason littéraire, philosophique, humaniste et spirituel  resté, à bon escient, jusque tard sous le boisseau, chaque rencontre se devient désormais pierre blanche sur le chemin de nos vies.


Alors, Vous qui passez par ici, ...



                   


                                                             ... il vous appartient d’écarter le voile pour mieux vous imprégner de l’atmosphère particulière de ce lieu intérieur, le mien en apparence, qui est vôtre tout autant.

Vous qui passez, cherchant bonne aventure, il vous appartient d’interrompre un instant votre course dans le temps pour que nous relisions ensemble vos chemins parcourus et l’itinéraire qui se propose sur cette carte « terre-ciel » qu’est la membrane mémoire …


C’est cela, la CLAIRVOYANCE.

« Elle invite à rendre l’autre clairvoyant, responsable, libre penseur de sa vie ».


               

Parmi mes  visiteurs et attentifs(ves) lecteurs-lectrices, une appréciation fait émergence tant elle scande les grands axes et enjeux de cette approche. Avec son autorisation, je vous la livre :


"Je viens de lire, que dis-je, de savourer votre site. Je l'ai lu lentement, en m'imprégnant de chacune de vos phrases. Que de sagesse dans vos propos ! Et surtout, que de respect et de sens du sacré émanent de vos paroles ! Vous hissez la clairvoyance et lui restituez sa juste place de laquelle trop de pratiques l'avaient fait choir ; je dirais même que vous la réhabilitez, en rappelant le caractère précieux de l'être et de la relation qui se tisse entre les âmes qui se rencontrent lors de ce moment si particulier.

J'ai été également très sensible à une réalité que vous dévoilez et qui était nécessaire que les gens comprennent : l'engagement, l'implication et l'investissement de tout l'être du clairvoyant lors de la consultation. C'est de l'ordre du dévouement à l'autre, du don de soi, et je ne suis pas sûre que nos congénères s'en rendent compte. Oh, bien sûr, cela relève de l'évidence quand on vous rencontre. Mais sur le nombre d'individus qui décident de faire appel à ce que l'on nomme communément "une voyante", c'est une goutte d'eau. C'est déjà ça, me direz-vous. Effectivement. Nous ne pouvons ouvrir les yeux de tous. L'élargissement de la conscience est un chemin personnel, même si l'on se fait guider.

J'ai aussi trouvé que vous rappelez magnifiquement la responsabilité du "consultant", la nécessité de s'engager aussi totalement dans Sa vie pour que la rencontre puisse faire sens. La passivité n'est définitivement pas de mise dans cette démarche.

Finalement, en remettant les êtres aux commandes de leur existence s'ils s'en écartent, en leur rappelant ce pour quoi ils sont venus, vous êtes un guide spirituel. C'est sans doute pour cela que vous rencontrer est empreint de solennité."

...  Alors, vous qui passez par là, prenez le temps de parcourir ces pages. Elles reflètent l'engagement de toute une vie, à chaque instant, pour l'avancée de tous.






 Françoise DESBOUCHES rue Henner 54000 NANCY

06 08 83 26 16 / 03 83 40 53 18

Tarifs à cette page (clic)